HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Thucydide, Histoire de la Guerre du Péloponnèse, livre I

τι



Texte grec :

[1,129] τοσαῦτα μὲν ἡ γραφὴ ἐδήλου, Ξέρξης δὲ ἥσθη τε τῇ ἐπιστολῇ καὶ ἀποστέλλει Ἀρτάβαζον τὸν Φαρνάκου ἐπὶ θάλασσαν καὶ κελεύει αὐτὸν τήν τε Δασκυλῖτιν σατραπείαν παραλαβεῖν Μεγαβάτην ἀπαλλάξαντα, ὃς πρότερον ἦρχε, καὶ παρὰ Παυσανίαν ἐς Βυζάντιον ἐπιστολὴν ἀντεπετίθει αὐτῷ ὡς τάχιστα διαπέμψαι καὶ τὴν σφραγῖδα ἀποδεῖξαι, καὶ ἤν τι αὐτῷ Παυσανίας παραγγέλλῃ περὶ τῶν ἑαυτοῦ πραγμάτων, πράσσειν ὡς ἄριστα καὶ πιστότατα. ὁ δὲ ἀφικόμενος τά τε ἄλλα ἐποίησεν ὥσπερ εἴρητο καὶ τὴν ἐπιστολὴν διέπεμψεν· ἀντενεγέγραπτο δὲ τάδε· 'ὧδε λέγει βασιλεὺς Ξέρξης Παυσανίᾳ. καὶ τῶν ἀνδρῶν οὕς μοι πέραν θαλάσσης ἐκ Βυζαντίου ἔσωσας κείσεταί σοι εὐεργεσία ἐν τῷ ἡμετέρῳ οἴκῳ ἐς αἰεὶ ἀνάγραπτος, καὶ τοῖς λόγοις τοῖς ἀπὸ σοῦ ἀρέσκομαι. καί σε μήτε νὺξ μήθ' ἡμέρα ἐπισχέτω ὥστε ἀνεῖναι πράσσειν τι ὧν ἐμοὶ ὑπισχνῇ, μηδὲ χρυσοῦ καὶ ἀργύρου δαπάνῃ κεκωλύσθω μηδὲ στρατιᾶς πλήθει, εἴ ποι δεῖ παραγίγνεσθαι, ἀλλὰ μετ' Ἀρταβάζου ἀνδρὸς ἀγαθοῦ, ὅν σοι ἔπεμψα, πρᾶσσε θαρσῶν καὶ τὰ ἐμὰ καὶ τὰ σὰ ὅπῃ κάλλιστα καὶ ἄριστα ἕξει ἀμφοτέροις.'

Traduction française :

[1,129] CXXIX. - Voilà ce que contenait la lettre. Xerxès accueillit avec faveur ces propositions. Il envoya jusqu'au littoral Artabazos, fils de Pharnacès, à qui il donna l'ordre de prendre le gouvernement de la satrapie de Dascylcion, en remplacement du précédent satrape Mégabatès. Il lui remit pour Pausanias, à Byzance, une lettre avec ordre de la faire parvenir le plus tôt possible et de lui montrer le sceau royal. En même temps, il lui recommandait, au cas où Pausanias lui demanderait quelque service, de l'exécuter au mieux et le plus fidèlement possible. Artabazos, arrivé dans sa satrapie, exécuta les ordres reçus et fit passer la lettre à Pausanias. Elle contenait cette réponse : " Xerxès, Roi des Perses, à Pausanias. Par les prisonniers que tu as sauvés et renvoyés à Byzance par delà la mer, tu t'es acquis une reconnaissance à jamais écrite dans notre maison. Tes propositions me sont agréables. Que ni jour ni nuit ne t'arrêtent dans l'accomplissement de tes promesses. Ne te laisse arrêter ni par la dépense en or et en argent, ni par le nombre des soldats, si tu en as besoin. Aie confiance pour exécuter tes projets en la loyauté d'Artabazos que je t'ai adressé et agis au mieux dans mon intérêt et dans le tien."





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | site de Philippe Remacle

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 29/09/2005