HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Thucydide, Histoire de la Guerre du Péloponnèse, livre I

βαρβάρων



Texte grec :

[1,89] Οἱ γὰρ Ἀθηναῖοι τρόπῳ τοιῷδε ἦλθον ἐπὶ τὰ πράγματα ἐν οἷς ηὐξήθησαν. ἐπειδὴ Μῆδοι ἀνεχώρησαν ἐκ τῆς Εὐρώπης νικηθέντες καὶ ναυσὶ καὶ πεζῷ ὑπὸ Ἑλλήνων καὶ οἱ καταφυγόντες αὐτῶν ταῖς ναυσὶν ἐς Μυκάλην διεφθάρησαν, Λεωτυχίδης μὲν ὁ βασιλεὺς τῶν Λακεδαιμονίων, ὅσπερ ἡγεῖτο τῶν ἐν Μυκάλῃ Ἑλλήνων, ἀπεχώρησεν ἐπ' οἴκου ἔχων τοὺς ἀπὸ Πελοποννήσου ξυμμάχους, οἱ δὲ Ἀθηναῖοι καὶ οἱ ἀπὸ Ἰωνίας καὶ Ἑλλησπόντου ξύμμαχοι ἤδη ἀφεστηκότες ἀπὸ βασιλέως ὑπομείναντες Σηστὸν ἐπολιόρκουν Μήδων ἐχόντων, καὶ ἐπιχειμάσαντες εἷλον αὐτὴν ἐκλιπόντων τῶν βαρβάρων, καὶ μετὰ τοῦτο ἀπέπλευσαν ἐξ Ἑλλησπόντου ὡς ἕκαστοι κατὰ πόλεις. Ἀθηναίων δὲ τὸ κοινόν, ἐπειδὴ αὐτοῖς οἱ βάρβαροι ἐκ τῆς χώρας ἀπῆλθον, διεκομίζοντο εὐθὺς ὅθεν ὑπεξέθεντο παῖδας καὶ γυναῖκας καὶ τὴν περιοῦσαν κατασκευήν, καὶ τὴν πόλιν ἀνοικοδομεῖν παρεσκευάζοντο καὶ τὰ τείχη· τοῦ τε γὰρ περιβόλου βραχέα εἱστήκει καὶ οἰκίαι αἱ μὲν πολλαὶ ἐπεπτώκεσαν, ὀλίγαι δὲ περιῆσαν, ἐν αἷς αὐτοὶ ἐσκήνωσαν οἱ δυνατοὶ τῶν Περσῶν.

Traduction française :

[1,89] LXXXIX. - Voici maintenant la manière dont les Athéniens étaient parvenus à développer ainsi leur puissance. Quand les Mèdes, vaincus sur mer et sur terre par les Grecs, eurent quitté l'Europe ; quand ceux d'entre eux qui avaient cherché avec leurs navires un refuge à Mycale eurent péri, Léotychidès, roi de Lacédémone, qui commandait les Grecs à Mycale, se retira à Lacédémone avec ses alliés du Péloponnèse. Quant aux Athéniens, aux Ioniens et à leurs alliés de l'Hellespont, révoltés déjà contre le Roi, ils restèrent sous les murs de Sestos, qu'occupaient les Mèdes et l'assiégèrent ; ils y passèrent l'hiver et, quand les Mèdes eurent abandonné la ville, ils l'occupèrent, après quoi ils quittèrent l'Hellespont, chacun s'en retournant chez soi. Après le départ des Barbares, le peuple athénien se mit en devoir de faire revenir à Athènes les enfants, les femmes et tous les objets mobiliers qui lui restaient (79) il se disposa aussi à reconstruire la ville et les remparts. De l'enceinte, il ne subsistait que peu de chose ; la plupart des maisons étaient en ruine ; il n'en restait que quelques- unes, où avaient cantonné les principaux des Perses.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | site de Philippe Remacle

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 29/09/2005