HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Thucydide, Histoire de la Guerre du Péloponnèse, livre I

ἀνδρῶν



Texte grec :

[1,67] πολιορκουμένης δὲ τῆς Ποτειδαίας οὐχ ἡσύχαζον, ἀνδρῶν τε σφίσιν ἐνόντων καὶ ἅμα περὶ τῷ χωρίῳ δεδιότες· παρεκάλουν τε εὐθὺς ἐς τὴν Λακεδαίμονα τοὺς ξυμμάχους καὶ κατεβόων ἐλθόντες τῶν Ἀθηναίων ὅτι σπονδάς τε λελυκότες εἶεν καὶ ἀδικοῖεν τὴν Πελοπόννησον. Αἰγινῆταί τε φανερῶς μὲν οὐ πρεσβευόμενοι, δεδιότες τοὺς Ἀθηναίους, κρύφα δὲ οὐχ ἥκιστα μετ' αὐτῶν ἐνῆγον τὸν πόλεμον, λέγοντες οὐκ εἶναι αὐτόνομοι κατὰ τὰς σπονδάς. οἱ δὲ Λακεδαιμόνιοι προσπαρακαλέσαντες τῶν ξυμμάχων τε καὶ εἴ τίς τι ἄλλο ἔφη ἠδικῆσθαι ὑπὸ Ἀθηναίων, ξύλλογον σφῶν αὐτῶν ποιήσαντες τὸν εἰωθότα λέγειν ἐκέλευον. καὶ ἄλλοι τε παριόντες ἐγκλήματα ἐποιοῦντο ὡς ἕκαστοι καὶ Μεγαρῆς, δηλοῦντες μὲν καὶ ἕτερα οὐκ ὀλίγα διάφορα, μάλιστα δὲ λιμένων τε εἴργεσθαι τῶν ἐν τῇ Ἀθηναίων ἀρχῇ καὶ τῆς Ἀττικῆς ἀγορᾶς παρὰ τὰς σπονδάς. παρελθόντες δὲ τελευταῖοι Κορίνθιοι καὶ τοὺς ἄλλους ἐάσαντες πρῶτον παροξῦναι τοὺς Λακεδαιμονίους ἐπεῖπον τοιάδε.

Traduction française :

[1,67] LXVII. - Ceux-ci, pendant le siège de Potidée, ne demeuraient pas inactifs, car ils avaient des hommes à l'intérieur de la place et ils craignaient pour la ville. Immédiatement ils convoquèrent à Lacédémone leurs alliés et, une fois arrivés, ils se mirent à accabler de reproches les Athéniens, parce qu'ils avaient rompu la trêve et faisaient tort aux Péloponnésiens. Les Éginètes (64), par crainte des Athéniens, n'envoyèrent pas ouvertement une ambassade, mais en secret ils se joignaient aux autres pour pousser à la guerre, disant qu'ils n'avaient plus la liberté que leur garantissait le traité. Les Lacédémoniens convoquèrent leurs alliés et tous ceux qui se prétendaient victimes des Athéniens et, s'étant réunis à la manière habituelle, ils les invitèrent à prendre la parole. Chaque cité formula séparément ses griefs. Les Mégariens firent entendre plusieurs sujets de plaintes importantes, et particulièrement celui-ci : contrairement au traité, ils se trouvaient écartés des ports au pouvoir des Athéniens et du marché d'Athènes. Les Corinthiens se firent entendre les derniers après avoir laissé les autres exciter la colère des Lacédémoniens et parlèrent ainsi :





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | site de Philippe Remacle

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 29/09/2005