HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Thucydide, Histoire de la Guerre du Péloponnèse, livre I

πλεῖστον



Texte grec :

[1,30] μετὰ δὲ τὴν ναυμαχίαν οἱ Κερκυραῖοι τροπαῖον στήσαντες ἐπὶ τῇ Λευκίμμῃ τῆς Κερκυραίας ἀκρωτηρίῳ τοὺς μὲν ἄλλους οὓς ἔλαβον αἰχμαλώτους ἀπέκτειναν, Κορινθίους δὲ δήσαντες εἶχον. ὕστερον δέ, ἐπειδὴ οἱ Κορίνθιοι καὶ οἱ ξύμμαχοι ἡσσημένοι ταῖς ναυσὶν ἀνεχώρησαν ἐπ' οἴκου, τῆς θαλάσσης ἁπάσης ἐκράτουν τῆς κατ' ἐκεῖνα τὰ χωρία οἱ Κερκυραῖοι, καὶ πλεύσαντες ἐς Λευκάδα τὴν Κορινθίων ἀποικίαν τῆς γῆς ἔτεμον καὶ Κυλλήνην τὸ Ἠλείων ἐπίνειον ἐνέπρησαν, ὅτι ναῦς καὶ χρήματα παρέσχον Κορινθίοις. τοῦ τε χρόνου τὸν πλεῖστον μετὰ τὴν ναυμαχίαν ἐπεκράτουν τῆς θαλάσσης καὶ τοὺς τῶν Κορινθίων ξυμμάχους ἐπιπλέοντες ἔφθειρον, μέχρι οὗ Κορίνθιοι περιιόντι τῷ θέρει πέμψαντες ναῦς καὶ στρατιάν, ἐπεὶ σφῶν οἱ ξύμμαχοι ἐπόνουν, ἐστρατοπεδεύοντο ἐπὶ Ἀκτίῳ καὶ περὶ τὸ Ξειμέριον τῆς Θεσπρωτίδος φυλακῆς ἕνεκα τῆς τε Λευκάδος καὶ τῶν ἄλλων πόλεων ὅσαι σφίσι φίλιαι ἦσαν. ἀντεστρατοπεδεύοντο δὲ καὶ οἱ Κερκυραῖοι ἐπὶ τῇ Λευκίμμῃ ναυσί τε καὶ πεζῷ. ἐπέπλεον δὲ οὐδέτεροι ἀλλήλοις, ἀλλὰ τὸ θέρος τοῦτο ἀντικαθεζόμενοι χειμῶνος ἤδη ἀνεχώρησαν ἐπ' οἴκου ἑκάτεροι.

Traduction française :

[1,30] XXX. - Après le combat naval, les Corcyréens élevèrent un trophée à Leucimnè, promontoire de Corcyre, et mirent à mort les prisonniers qu'ils avaient faits, à l'exception des Corinthiens qui furent mis aux fers (39). Les Corinthiens vaincus et leurs alliés s'étant retirés, les Corcyréens restèrent maîtres de la mer dans ces parages, firent vole vers Leucas, colonie de Corinthe, et ravagèrent une parte de son territoire ; ils brûlèrent Cytlénè, port de radoub des Éléens, pour se venger de ceux-ci qui avaient fourni des vaisseaux et de l'argent aux Corinthiens. La plupart du temps, après la bataille navale, ils demeurèrent maîtres de la mer et, abordant chez les alliés des Corinthiens, ils y commirent des dégâts. Enfin vers la fin de l'été, les Corinthiens, voyant leurs alliés dans une situation critique, envoyèrent des vaisseaux et une armée ; ils campèrent près d'Actium et à Cheimérion de Thesprotide, pour défendre Leucas et les autres villes qui leur étaient dévouées. Les Corcyréens envoyèrent contre eux une flotte et une armée, qui vint s'établir à Leucimnè ; mais il n'y eut aucune rencontre sur mer ; ils passèrent l'été chacun dans leur camp et avec l'hiver ils se retirèrent tous chez eux.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | site de Philippe Remacle

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 29/09/2005