HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Thucydide, Histoire de la Guerre du Péloponnèse, livre I

ἐκέλευον



Texte grec :

[1,26] πάντων οὖν τούτων ἐγκλήματα ἔχοντες οἱ Κορίνθιοι ἔπεμπον ἐς τὴν Ἐπίδαμνον ἄσμενοι τὴν ὠφελίαν, οἰκήτορά τε τὸν βουλόμενον ἰέναι κελεύοντες καὶ Ἀμπρακιωτῶν καὶ Λευκαδίων καὶ ἑαυτῶν φρουρούς. ἐπορεύθησαν δὲ πεζῇ ἐς Ἀπολλωνίαν, Κορινθίων οὖσαν ἀποικίαν, δέει τῶν Κερκυραίων μὴ κωλύωνται ὑπ' αὐτῶν κατὰ θάλασσαν περαιούμενοι. Κερκυραῖοι δὲ ἐπειδὴ ᾔσθοντο τούς τε οἰκήτορας καὶ φρουροὺς ἥκοντας ἐς τὴν Ἐπίδαμνον τήν τε ἀποικίαν Κορινθίοις δεδομένην, ἐχαλέπαινον· καὶ πλεύσαντες εὐθὺς πέντε καὶ εἴκοσι ναυσὶ καὶ ὕστερον ἑτέρῳ στόλῳ τούς τε φεύγοντας ἐκέλευον κατ' ἐπήρειαν δέχεσθαι αὐτούς (ἦλθον γὰρ ἐς τὴν Κέρκυραν οἱ τῶν Ἐπιδαμνίων φυγάδες, τάφους τε ἀποδεικνύντες καὶ ξυγγένειαν, ἣν προϊσχόμενοι ἐδέοντο σφᾶς κατάγειν) τούς τε φρουροὺς οὓς Κορίνθιοι ἔπεμψαν καὶ τοὺς οἰκήτορας ἀποπέμπειν. οἱ δὲ Ἐπιδάμνιοι οὐδὲν αὐτῶν ὑπήκουσαν, ἀλλὰ στρατεύουσιν ἐπ' αὐτοὺς οἱ Κερκυραῖοι τεσσαράκοντα ναυσὶ μετὰ τῶν φυγάδων ὡς κατάξοντες, καὶ τοὺς Ἰλλυριοὺς προσλαβόντες. προσκαθεζόμενοι δὲ τὴν πόλιν προεῖπον Ἐπιδαμνίων τε τὸν βουλόμενον καὶ τοὺς ξένους ἀπαθεῖς ἀπιέναι· εἰ δὲ μή, ὡς πολεμίοις χρήσεσθαι. ὡς δ' οὐκ ἐπείθοντο, οἱ μὲν Κερκυραῖοι (ἔστι δ' ἰσθμὸς τὸ χωρίον)

Traduction française :

[1,26] XXVI. - Tels étaient dans l'ensemble les griefs des Corinthiens ; aussi envoyèrent-ils volontiers des secours à Epidamne ; ils invitèrent ceux d'entre eux qui le voudraient à y aller comme habitants et envoyèrent une garnison composée de citoyens d'Ambracie, de Leucas et de Corinthe même. Les troupes s'avancèrent par terre dans la direction d'Apollonia, colonie de Corinthe ; elles craignaient qu'en prenant la voie de mer les Corcyréens ne leur coupassent le passage. A la nouvelle que colons et garnison étaient arrivés à Epidamne et que la colonie s'était livrée à Corinthe, les Corcyréens s'irritèrent ; aussitôt ils firent voile avec vingt-cinq vaisseaux, bientôt suivis d'une autre flotte, menacèrent les Epidamniens de recevoir les exilés d'Epidamne. Ceux-ci étaient venus à Corcyre, montrant les tombeaux de leurs ancêtres et, se prévalant de leur origine commune, conjuraient les Corcyréens de les laisser rentrer dans leur patrie. Les Corcyréens demandaient également aux Epidamniens de renvoyer la garnison et les colons venus de Corinthe. Les Epidamniens ne firent droit à aucune de ces demandes. Quarante vaisseaux de Corcyre qui avaient pris un renfort d'Illyriens allèrent attaquer Epidamne pour rétablir les exilés. Les Corcyréens campèrent devant la ville et firent proclamer que les Epidamniens et les étrangers qui le voudraient pourraient quitter la ville sans subir aucun mal ; sinon, ils seraient traités en ennemis. Les Epidamniens refusèrent ; alors les Corcyréens assiégèrent la ville qui est bâtie sur un isthme.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | site de Philippe Remacle

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 29/09/2005