HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Thucydide, Histoire de la Guerre du Péloponnèse, livre I

ἑκκαίδεκα



Texte grec :

[1,116] Ἀθηναῖοι δὲ ὡς ᾔσθοντο, πλεύσαντες ναυσὶν ἑξήκοντα ἐπὶ Σάμου ταῖς μὲν ἑκκαίδεκα τῶν νεῶν οὐκ ἐχρήσαντο (ἔτυχον γὰρ αἱ μὲν ἐπὶ Καρίας ἐς προσκοπὴν τῶν Φοινισσῶν νεῶν οἰχόμεναι, αἱ δὲ ἐπὶ Ξίου καὶ Λέσβου περιαγγέλλουσαι βοηθεῖν), τεσσαράκοντα δὲ ναυσὶ καὶ τέσσαρσι Περικλέους δεκάτου αὐτοῦ στρατηγοῦντος ἐναυμάχησαν πρὸς Τραγίᾳ τῇ νήσῳ Σαμίων ναυσὶν ἑβδομήκοντα, ὧν ἦσαν αἱ εἴκοσι στρατιώτιδες (ἔτυχον δὲ αἱ πᾶσαι ἀπὸ Μιλήτου πλέουσαι), καὶ ἐνίκων Ἀθηναῖοι. ὕστερον δὲ αὐτοῖς ἐβοήθησαν ἐκ τῶν Ἀθηνῶν νῆες τεσσαράκοντα καὶ Ξίων καὶ Λεσβίων πέντε καὶ εἴκοσι, καὶ ἀποβάντες καὶ κρατοῦντες τῷ πεζῷ ἐπολιόρκουν τρισὶ τείχεσι τὴν πόλιν καὶ ἐκ θαλάσσης ἅμα. Περικλῆς δὲ λαβὼν ἑξήκοντα ναῦς ἀπὸ τῶν ἐφορμουσῶν ᾤχετο κατὰ τάχος ἐπὶ Καύνου καὶ Καρίας, ἐσαγγελθέντων ὅτι Φοίνισσαι νῆες ἐπ' αὐτοὺς πλέουσιν· ᾤχετο γὰρ καὶ ἐκ τῆς Σάμου πέντε ναυσὶ Στησαγόρας καὶ ἄλλοι ἐπὶ τὰς Φοινίσσας.

Traduction française :

[1,116] CXVI. - A cette nouvelle, les Athéniens, qui avaient pris la mer avec soixante vaisseaux, en détachèrent seize, les uns pour surveiller dans les parages de la Carie la flotte phénicienne, les autres pour demander du secours à Chios et à Lesbos. Ils avaient donc quarante-quatre vaisseaux, quand sous le commandement de Périclès et de neuf autres stratèges, ils livrèrent bataille face à l'île de Tragia à la flotte samiennes : celle-ci comprenait soixante-dix unités, dont vingt transportant des troupes, qui étaient parties de conserve de Milet. Les Athéniens furent victorieux. Par la suite, un renfort de quarante vaisseaux athéniens, de vingt-cinq de Chios et de Lesbos vint les rejoindre ; les troupes débarquèrent, défirent l'adversaire et investirent la ville au moyen de trois murs, la bloquant également par mer. A la nouvelle qu'une flotte phénicienne venait à la rescousse, Périclès, avec soixante vaisseaux qui coopéraient au blocus, se porta en toute hâte vers Caunos et la Carie. Effectivement, Stésagoras et d'autres Samiens étaient partis avec cinq vaisseaux de Samos pour rejoindre la flotte phénicienne.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | site de Philippe Remacle

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 29/09/2005