HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Strabon, Geographica, livre XIV-3

ἐκάλεσε



Texte grec :

[14c,6] Εἶθ´ ὁ Ξάνθος ποταμός, ὃν Σίρβιν ἐκάλουν τὸ πρότερον· ἀναπλεύσαντι δ´ ὑπηρετικοῖς δέκα σταδίους τὸ Λητῷον ἔστιν· ὑπὲρ δὲ τοῦ ἱεροῦ προελθόντι ἑξήκοντα ἡ πόλις ἡ τῶν Ξανθίων ἐστὶ μεγίστη τῶν ἐν Λυκίᾳ. μετὰ δὲ τὴν Ξάνθον Πάταρα, καὶ αὕτη μεγάλη πόλις λιμένα ἔχουσα καὶ ἱερὰ Ἀπόλλωνος, κτίσμα Πατάρου. Πτολεμαῖος δ´ ὁ φιλάδελφος ἐπισκευάσας Ἀρσινόην ἐκάλεσε τὴν ἐν Λυκίᾳ, ἐπεκράτησε δὲ τὸ ἐξ ἀρχῆς ὄνομα.

Traduction française :

[14c,6] Le fleuve Xanthus qui s'offre ensuite portait anciennement le nom de Sirbis. En le remontant sur une embarcation légère l'espace de 10 stades seulement, on atteint le Letoum ou Temple de Latone. A 60 stades, maintenant, au-dessus de ce temple, est la ville de Xanthus, la plus grande de toute la Lycie. La ville de Patara qui vient après celle de Xanthus compte aussi parmi les grandes villes du pays et possède un port, ainsi qu'un temple d'Apollon, pieuse fondation de Patarus. Ptolémée Philadelphe, ayant restauré cette ville, voulut qu'elle fût appelée désormais Arsinoé de Lycie, mais l'ancien nom a prévalu.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | Site de Philippe Remacle

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 19/03/2009