HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Platon, Protagoras

Ἱπποκράτη



Texte grec :

[311] (311a) ἵνα ἔνδον καταλάβωμεν; καταλύει δ´, ὡς ἐγὼ ἤκουσα, παρὰ Καλλίᾳ τῷ Ἱππονίκου· ἀλλ´ ἴωμεν." Καὶ ἐγὼ εἶπον· "Μήπω, ἀγαθέ, ἐκεῖσε ἴωμεν—πρῲ γάρ ἐστιν—ἀλλὰ δεῦρο ἐξαναστῶμεν εἰς τὴν αὐλήν, καὶ περιιόντες αὐτοῦ διατρίψωμεν ἕως ἂν φῶς γένηται· εἶτα ἴωμεν. καὶ γὰρ τὰ πολλὰ Πρωταγόρας ἔνδον διατρίβει, ὥστε, θάρρει, καταληψόμεθα αὐτόν, ὡς τὸ εἰκός, ἔνδον." Μετὰ ταῦτα ἀναστάντες εἰς τὴν αὐλὴν περιῇμεν· καὶ ἐγὼ (311b) ἀποπειρώμενος τοῦ Ἱπποκράτους τῆς ῥώμης διεσκόπουν αὐτὸν καὶ ἠρώτων, Εἰπέ μοι, ἔφην ἐγώ, ὦ Ἱππόκρατες, παρὰ Πρωταγόραν νῦν ἐπιχειρεῖς ἰέναι, ἀργύριον τελῶν ἐκείνῳ μισθὸν ὑπὲρ σεαυτοῦ, ὡς παρὰ τίνα ἀφιξόμενος καὶ τίς γενησόμενος; ὥσπερ ἂν εἰ ἐπενόεις παρὰ τὸν σαυτοῦ ὁμώνυμον ἐλθὼν Ἱπποκράτη τὸν Κῷον, τὸν τῶν Ἀσκληπιαδῶν, ἀργύριον τελεῖν ὑπὲρ σαυτοῦ μισθὸν ἐκείνῳ, εἴ τίς σε ἤρετο· "Εἰπέ μοι, μέλλεις τελεῖν, ὦ Ἱππόκρατες, Ἱπποκράτει (311c) μισθὸν ὡς τίνι ὄντι;" τί ἂν ἀπεκρίνω; — Εἶπον ἄν, ἔφη, ὅτι ὡς ἰατρῷ. — "Ὡς τίς γενησόμενος;" — Ὡς ἰατρός, ἔφη. — Εἰ δὲ παρὰ Πολύκλειτον τὸν Ἀργεῖον ἢ Φειδίαν τὸν Ἀθηναῖον ἐπενόεις ἀφικόμενος μισθὸν ὑπὲρ σαυτοῦ τελεῖν ἐκείνοις, εἴ τίς σε ἤρετο· "Τελεῖν τοῦτο τὸ ἀργύριον ὡς τίνι ὄντι ἐν νῷ ἔχεις Πολυκλείτῳ τε καὶ Φειδίᾳ;" τί ἂν ἀπεκρίνω; — Εἶπον ἂν ὡς ἀγαλματοποιοῖς. — "Ὡς τίς δὲ γενησόμενος αὐτός;" — Δῆλον ὅτι ἀγαλματοποιός. — Εἶεν, ἦν δ´ ἐγώ· (311d) παρὰ δὲ δὴ Πρωταγόραν νῦν ἀφικόμενοι ἐγώ τε καὶ σὺ ἀργύριον ἐκείνῳ μισθὸν ἕτοιμοι ἐσόμεθα τελεῖν ὑπὲρ σοῦ, ἂν μὲν ἐξικνῆται τὰ ἡμέτερα χρήματα καὶ τούτοις πείθωμεν αὐτόν, εἰ δὲ μή, καὶ τὰ τῶν φίλων προσαναλίσκοντες. εἰ οὖν τις ἡμᾶς περὶ ταῦτα οὕτω σφόδρα σπουδάζοντας ἔροιτο· "Εἰπέ μοι, ὦ Σώκρατές τε καὶ Ἱππόκρατες, ὡς τίνι ὄντι τῷ Πρωταγόρᾳ ἐν νῷ ἔχετε χρήματα τελεῖν;" τί ἂν αὐτῷ (311e) ἀποκριναίμεθα; τί ὄνομα ἄλλο γε λεγόμενον περὶ Πρωταγόρου ἀκούομεν; ὥσπερ περὶ Φειδίου ἀγαλματοποιὸν καὶ περὶ Ὁμήρου ποιητήν, τί τοιοῦτον περὶ Πρωταγόρου ἀκούομεν; — Σοφιστὴν δή τοι ὀνομάζουσί γε, ὦ Σώκρατες, τὸν ἄνδρα εἶναι, ἔφη. — Ὡς σοφιστῇ ἄρα ἐρχόμεθα τελοῦντες τὰ χρήματα; — Μάλιστα. — Εἰ οὖν καὶ τοῦτό τίς σε προσέροιτο·

Traduction française :

[311] afin de le trouver au logis ; il est descendu, dit-on, chez Callias, fils d'Hipponicos ; allons-y. - Pas encore, mon bon ami, c'est trop matin ; restons ici, levons-nous et allons dans la cour pour nous promener et passer le temps jusqu'à ce qu'il fasse jour ; nous irons alors. Protagoras ne sort guère ; ainsi n'aie pas peur, nous le trouverons, selon toute vraisemblance, au logis. III. - Alors nous nous sommes levés et nous nous sommes promenés dans la cour. Pour éprouver la résolution d'Hippocrate je lui ai demandé en l'observant de l'oeil : Dis-moi, Hippocrate, te voilà prêt à aller trouver Protagoras et à lui donner de l'argent en retour des soins qu'il prendra de toi ; mais sais-tu bien chez qui tu vas et ce que tu veux devenir ? Si par exemple tu te proposais d'aller chez ton homonyme, Hippocrate de Cos, de la famille des Asclépiades, et de lui donner de l'argent pour s'occuper de toi, et qu'on te demandât : Dis-moi, Hippocrate, tu vas payer un salaire à Hippocrate, mais sais- tu bien à quel titre ? Que répondrais-tu ? - Je répondrais, dit-il, à titre de médecin. - Et dans quel but ? - Dans le but de devenir médecin. - Et si tu te proposais d'aller chez Polyclète d'Argos ou Phidias d'Athènes et de leur payer un salaire pour s'occuper de toi, et qu'on te demandât : En donnant cet argent à Polyclète et à Phidias, à quel titre le leur donnes-tu ? Que répondrais-tu ? - Je répondrais : à titre de sculpteurs. - Et quel est ton but à toi ? - Evidemment de devenir sculpteur. - Bien, lui dis-je. A présent, c'est chez Protagoras que nous allons nous rendre, toi et moi, prêts à lui donner de l'argent pour qu'il s'occupe de toi, si notre fortune peut y suffire et si nous pouvons le décider par là ; sinon, nous y ajouterons celle de nos amis. Si donc en nous voyant mettre tant d'ardeur à ce projet, quelqu'un nous demandait : Dites-moi, Socrate et Hippocrate, à quel titre avez- vous l'intention d'offrir de l'argent à Protagoras ? Que lui répondrions-nous ? Quel est le nom particulier dont on appelle Protagoras, comme on appelle Phidias sculpteur, Homère poète ? Quel est le nom analogue qu'on donne à Protagoras ? - Celui de sophiste, Socrate : c'est ainsi qu'on le désigne. - C'est donc à titre de sophiste que nous allons lui payer cet argent ? - Oui. - Si on te posait encore cette question :





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | Site d'Ugo BRATELLI (NIMISPAUCI)

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 3/05/2006