HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Lucien, Le navire ou les souhaits

Καὶ



Texte grec :

[2] (ΣΑΜΙΠΠΟΣ) Οἶσθα οὖν, ὦ Λυκῖνε, ὅπου ἡμᾶς ἀπέλιπεν; ὁπότε, οἶμαι, τὸ ὡραῖον ἐκεῖνο μειράκιον ἐκ τῆς θαλάμης προῆλθε τὸ τὴν καθαρὰν ὀθόνην ἐνδεδυκός, ἀναδεδεμένον ἐς τοὐπίσω τὴν κόμην ἐπ´ ἀμφότερα τοῦ μετώπου ἀπηγμένην. εἰ τοίνυν ἐγὼ Ἀδείμαντον οἶδα, οἶμαι, γλαφυρὸν οὕτω θέαμα ἐκεῖνος ἰδὼν μακρὰ χαίρειν φράσας τῷ Αἰγυπτίῳ ναυπηγῷ περιηγουμένῳ τὸ πλοῖον παρέστηκε δακρύων, ὥσπερ εἴωθε. ταχύδακρυς γὰρ ὁ ἀνὴρ ἐς τὰ ἐρωτικά. (ΛΥΚΙΝΟΣ) Καὶ μὴν οὐ πάνυ καλός, ὦ Σάμιππε, ὁ μειρακίσκος ἔδοξέ μοι, ὡς ἂν καὶ Ἀδείμαντον ἐκπλῆξαι, ᾧ τοσοῦτοι Ἀθήνησι καλοὶ ἕπονται, πάντες ἐλεύθεροι, στωμύλοι τὸ φθέγμα, παλαίστρας ἀποπνέοντες, οἷς καὶ παραδακρῦσαι οὐκ ἀγεννές. οὗτος δὲ πρὸς τῷ μελάγχρους εἶναι καὶ πρόχειλός ἐστι καὶ λεπτὸς ἄγαν τοῖν σκελοῖν, καὶ ἐφθέγγετο ἐπισεσυρμένον τι καὶ συνεχὲς καὶ ἐπίτροχον, Ἑλληνιστὶ μέν, ἐς τὸ πάτριον δὲ τῷ ψόφῳ καὶ τῷ τῆς φωνῆς τόνῳ, ἡ κόμη δὲ καὶ ἐς τοὐπίσω ὁ πλόκαμος συνεσπειραμένος οὐκ ἐλεύθερόν φησιν αὐτὸν εἶναι.

Traduction française :

[2] (SAMIPPOS) Sais-tu, Lykinos, à quel endroit il nous a quittés? C'est, je crois, lorsque nous avons vu sortir de la chambre ce beau jeune homme, vêtu d'une robe blanche de lin et qui avait les cheveux noués en arrière et ramenés de chaque côté du front. Si donc je connais bien mon Adeimantos, m'est avis qu'à la vue d'un si gracieux objet, il a planté là le constructeur égyptien, qui nous faisait visiter le navire, pour aller pleurer, selon sa coutume, auprès du jeune garçon; car mon homme a la larme facile, quand il est amoureux. (LYKINOS) Cependant, Samippos, ce jeune garçon ne m'a pas paru bien beau, en tout cas pas assez pour éblouir Adeimantos, qui est suivi à Athènes de tant de beaux garçons, tous de condition libre, qui ont la langue dorée, qui sentent la palestre et près de qui l'on peut pleurer sans se dégrader. Mais celui-ci, outre qu'il a la peau brune, a des lèvres saillantes et les jambes trop grêles, et puis il parlait du gosier avec une volubilité sans arrêt; c'était bien du grec, mais avec la prononciation et l'accent de son pays. D'ailleurs sa chevelure bouclée et ramenée en arrière dit assez qu'il n'est pas de condition libre.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | Bibliotheca Classica Selecta (BCS)

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 25/10/2007