HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Lucien, Le navire ou les souhaits

νῦν



Texte grec :

[1] (ΛΥΚΙΝΟΣ) Οὐκ ἐγὼ ἔλεγον ὅτι θᾶττον τοὺς γῦπας ἕωλος νεκρὸς ἐν φανερῷ κείμενος ἢ θέαμά τι τῶν παραδόξων Τιμόλαον διαλάθοι, κἂν εἰς Κόρινθον δέοι ἀπνευστὶ θέοντα ἀπιέναι διὰ τοῦτο; οὕτω φιλοθεάμων σύ γε καὶ ἄοκνος τὰ τοιαῦτα. (ΤΙΜΟΛΑΟΣ) Τί γὰρ ἔδει ποιεῖν, ὦ Λυκῖνε, σχολὴν ἄγοντα πυθόμενον οὕτως ὑπερμεγέθη ναῦν καὶ πέρα τοῦ μέτρου ἐς τὸν Πειραιᾶ καταπεπλευκέναι μίαν τῶν ἀπ´ Αἰγύπτου ἐς Ἰταλίαν σιταγωγῶν; οἶμαι δὲ καὶ σφώ, σέ τε καὶ Σάμιππον τουτονί, μὴ κατ´ ἄλλο τι ἐξ ἄστεος ἥκειν ἢ ὀψομένους τὸ πλοῖον. (ΛΥΚΙΝΟΣ) Νὴ Δία, καὶ Ἀδείμαντος ὁ Μυρρινούσιος εἵπετο μεθ´ ἡμῶν, ἀλλ´ οὐκ οἶδ´ ὅπου νῦν ἐκεῖνός ἐστιν ἀποπλανηθεὶς ἐν τῷ πλήθει τῶν θεατῶν. ἄχρι μὲν γὰρ τῆς νεὼς ἅμα ἤλθομεν καὶ ἀνιόντες ἐς αὐτὴν, σὺ μέν, οἶμαι, Σάμιππε, προῄεις, μετὰ σὲ δὲ ὁ Ἀδείμαντος ἦν, εἶτ´ ἐγὼ μετ´ ἐκεῖνον ἐχόμενος αὐτοῦ ἀμφοτέραις, καί με διὰ τῆς ἀποβάθρας ὅλης παρέπεμψε χειραγωγῶν ὑποδεδεμένον ἀνυπόδητος αὐτὸς ὤν, τὸ ἀπὸ τούτου δὲ οὐκέτι αὐτὸν εἶδον οὔτε ἔνδον οὔτε ἐπεὶ κατεληλύθαμεν.

Traduction française :

[1] (LYKINOS) Ne disais-je pas qu'un cadavre putréfié, gisant en plein air, échapperait plutôt à la vue des vautours qu'un spectacle extraordinaire à la curiosité de Timolaos, fallût-il pour le voir courir tout d'une haleine d'ici jusqu'à Corinthe? Tant tu es friand de spectacles et pressé d'en jouir! (TIMOLAOS) Que pouvait faire de mieux, Lykinos, un homme de loisir, qui apprend qu'il vient d'aborder au Pirée un navire si énorme, si monstrueux, un de ceux qui transportent le blé d'Égypte en Italie. Je pense bien que vous aussi, toi et Samippos, vous n'êtes sortis de la ville que dans le dessein de voir ce navire. (LYKINOS) C'est vrai, ma foi, et Adeimantos de Myrrhinunte nous a suivis; mais je ne sais pas où il est à présent. Il nous a perdus dans la foule des spectateurs. Nous sommes venus ensemble jusqu'au vaisseau, et, lorsque nous y sommes montés, c'était toi, Samippos, si je ne me trompe, qui marchais en tête. Adeimantos venait derrière toi, et moi ensuite, qui me cramponnais à lui des deux mains. Comme il était nu-pieds et moi chaussé, il m'a fait franchir tous les degrés de l'échelle en me donnant la main. A partir de là, je ne l'ai plus vu, ni dans le navire, ni après que nous en sommes descendus.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | Bibliotheca Classica Selecta (BCS)

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 25/10/2007