HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Diogène Laërce, Vies, doctrines et sentences des Philosophes illustres, livre I

Σόλωνα



Texte grec :

[1,46] Τὸ δὲ μέγιστον, τῆς πατρίδος αὐτοῦ {Σαλαμῖνος} ἀμφισβητουμένης ὑπό τε Ἀθηναίων καὶ Μεγαρέων καὶ πολλάκις τῶν Ἀθηναίων ἐπταικότων ἐν τοῖς πολέμοις καὶ ψηφισαμένων εἴ τις ἔτι συμβουλεύσοι περὶ Σαλαμῖνος μάχεσθαι, θανάτῳ ζημιοῦσθαι, οὗτος μαίνεσθαι προσποιησάμενος καὶ στεφανωσάμενος εἰσέπαισεν εἰς τὴν ἀγοράν· ἔνθα τοῖς Ἀθηναίοις ἀνέγνω διὰ τοῦ κήρυκος τὰ συντείνοντα περὶ Σαλαμῖνος ἐλεγεῖα καὶ παρώρμησεν αὐτούς. Καὶ αὖθις πρὸς τοὺς Μεγαρέας ἐπολέμησαν καὶ ἐνίκων διὰ Σόλωνα.

Traduction française :

[1,46] Voici une action qui lui donna beaucoup de réputation. Les Athéniens et les Mégariens se disputaient Salamine, sa patrie, jusqu'à se détruire les uns les autres; et, après plusieurs pertes, les Athéniens avaient publié un édit qui défendait sous peine de la vie de parler du recouvrement de cette île. Solon là-dessus recourut à cet artifice : Revêtu d'un mauvais habit, et prenant l'air d'un homme égaré, il parut dans les carrefours, où la curiosité ayant attroupé la foule, il donna à lire au crieur public une pièce en vers sur l'affaire de Salamine, dans laquelle il exhortait le peuple à agir contre le décret. Cette lecture fit tant d'impression sur les esprits, que dans le moment même on déclara la guerre à ceux de Mégare, qui furent battus, et dépouillés de la possession de l'île.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | Site de Philippe Remacle

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 19/07/2007