HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Diodore de Sicile, La Bibliothèque historique, livre XIX

κρατῶν



Texte grec :

[19,86] Πτολεμαῖος δὲ κρατῶν τῶν ὑπαίθρων Σιδῶνα μὲν προσηγάγετο, τῆς δὲ Τύρου πλησίον στρατοπεδεύσας παρεκάλεσεν Ἀνδρόνικον τὸν φρούραρχον παραδοῦναι τὴν πόλιν καὶ δωρεάς τε καὶ τιμὰς ἁδρὰς ἐπηγγείλατο δοῦναι. ὁ δὲ φήσας μηδενὶ τρόπῳ προδώσειν τὴν δεδομένην ὑπ´ Ἀντιγόνου καὶ Δημητρίου πίστιν, ἐλοιδόρησε φορτικῶς τὸν Πτολεμαῖον. ὕστερον δὲ στασιασάντων τῶν στρατιωτῶν ἐκπεσὼν ἐκ Τύρου καὶ γενόμενος ὑποχείριος προσεδόκα μὲν τιμωρίας τεύξεσθαι διά τε τὴν γενομένην λοιδορίαν καὶ διὰ τὸ μὴ βεβουλῆσθαι τὴν Τύρον παραδοῦναι· οὐ μὴν ὅ γε Πτολεμαῖος ἐμνησικάκησεν, ἀλλὰ τοὐναντίον δοὺς δωρεὰς εἶχε περὶ αὑτόν, ἕνα τῶν φίλων ποιησάμενος καὶ προάγων ἐντίμως. ἦν γὰρ ὁ δυνάστης οὗτος καθ´ ὑπερβολὴν ἐπιεικὴς καὶ συγγνωμονικός, ἔτι δ´ εὐεργετικός. ὅπερ καὶ μάλιστ´ αὐτὸν ηὔξησε καὶ πολλοὺς ἐποίησεν ἐπιθυμεῖν κοινωνῆσαι τῆς φιλίας. καὶ γὰρ τὸν Σέλευκον ἐκ τῆς Βαβυλωνίας ἐκπεσόντα φιλοτίμως ὑπεδέξατο καὶ κοινὴν παρείχετο τούτῳ τε καὶ τοῖς ἄλλοις φίλοις τὴν περὶ αὐτὸν εὐδαιμονίαν. διὸ καὶ τότε παρακαλοῦντος αὐτὸν Σελεύκου δοῦναι στρατιώτας τοὺς ἀναβησομένους εἰς Βαβυλῶνα προθύμως ὡμολόγησε καὶ προσεπηγγείλατο πάντα συμπράξειν μέχρι ἀνακτήσαιτο τὴν προϋπάρχουσαν σατραπείαν. καὶ τὰ μὲν κατὰ τὴν Ἀσίαν ἐν τούτοις ἦν.

Traduction française :

[19,86] Ptolémée, maître de la campagne, entraîna dans son parti Sidon; puis il vint camper près de Tyr, et somma Andronicus, commandant de la garnison, de lui livrer la ville, en même temps qu'il lui offrit beaucoup de récompenses et d'honneurs. Andronicus répondit qu'à aucune condition il ne trahirait la foi jurée à Antigone et à Démétrius, et il accompagna cette réponse de paroles injurieuses pour Ptolémée. Peu de temps après, les soldats de la garnison se révoltèrent, et chassèrent de Tyr Andronicus qui tomba entre les mains de l'ennemi. Il s'attendait à être sévèrement puni pour avoir insulté Ptolémée et pour son refus de livrer Tyr. Mais il n'en arriva rien. Ptolémée oublia le passé; il combla, au contraire, Andronicus de présents, et s'en fit un ami dévoué. Ptolémée était un souverain généreux à l'excès, magnanime et bienfaisant. Aussi, ses qualités personnelles contribuèrent-elles le plus à l'augmentation de sa puissance, et beaucoup de monde recherchait son amitié. Il avait fait à Seleucus, chassé de Babylone, un accueil bienfaisant; il faisait participer tous ses autres amis à sa prospérité. Quand Seleucus lui demanda des troupes pour rentrer à Babylone, Ptolémée s'empressa de les lui accorder, et lui promit de le seconder de tous ses efforts, jusqu'à ce qu'il l'eût rétabli dans son ancienne satrapie. Telle était la situation des affaires en Asie.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | Bibliotheca Classica Selecta (BCS)

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 10/11/2006