HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Diodore de Sicile, La Bibliothèque historique, livre XIX

ἡμέραν



Texte grec :

[19,54] εἰκοστῷ δ´ ἔτει ὕστερον Κάσανδρος φιλοδοξῆσαι βουλόμενος καὶ πείσας τοὺς Βοιωτοὺς ἀνέστησε τὴν πόλιν τοῖς διασωζομένοις τῶν Θηβαίων. συνεπελάβοντο δὲ καὶ τῶν Ἑλληνίδων πόλεων τοῦ συνοικισμοῦ πολλαὶ διά τε τὸν πρὸς τοὺς ἠτυχηκότας ἔλεον καὶ διὰ τὴν δόξαν τῆς πόλεως· Ἀθηναῖοι μὲν γὰρ τὸ πολὺ μέρος τοῦ τείχους ἀνέστησαν καὶ τῶν ἄλλων οἱ μὲν ᾠκοδόμησαν κατὰ δύναμιν, οἱ δὲ καὶ χρήματα πρὸς τὰς κατεπειγούσας χρείας ἀπέστειλαν οὐ μόνον τῶν ἐκ τῆς Ἑλλάδος, ἀλλὰ καὶ Σικελίας, ἔτι δ´ Ἰταλίας. Θηβαῖοι μὲν οὖν τοῦτον τὸν τρόπον ἐκομίσαντο τὴν πατρίδα. Κάσανδρος δὲ μετὰ τῆς δυνάμεως ἀναζεύξας ἐπὶ Πελοποννήσου καὶ καταλαβὼν Ἀλέξανδρον τὸν Πολυπέρχοντος διειληφότα τὸν Ἰσθμὸν φυλακαῖς παρῆλθεν εἰς Μέγαρα. ἐνταῦθα δὲ κατασκευάσας σχεδίας ἐπὶ μὲν τούτων τοὺς ἐλέφαντας διεβίβασεν εἰς Ἐπίδαυρον, ἐν δὲ πλοίοις τὴν ἄλλην δύναμιν. παρελθὼν δὲ ἐπὶ τὴν τῶν Ἀργείων πόλιν ταύτην μὲν ἠνάγκασεν ἀποστᾶσαν τῆς Ἀλεξάνδρου συμμαχίας αὐτῷ προσθέσθαι, μετὰ δὲ ταῦτα τὰς ἐν τῇ Μεσσήνῃ πόλεις προσηγάγετο πλὴν Ἰθώμης καὶ τὴν Ἑρμιονίδα δι´ ὁμολογίας παρέλαβεν. τοῦ δ´ Ἀλεξάνδρου μὴ συγκαταβαίνοντος εἰς παράταξιν ἀπολιπὼν ἐπὶ τὸν ἰσθμὸν Γερανίας στρατιώτας δισχιλίους καὶ στρατηγὸν Μόλυκκον ἐπανῆλθεν εἰς Μακεδονίαν.

Traduction française :

[19,54] Vingt ans après, Cassandre, avide de gloire, releva avec l'aide des Béotiens cette ville, et la rendit au reste des Thébains. Plusieurs villes grecques concoururent même à cette oeuvre tant par la sympathie pour le malheur, qu'à cause de l'ancienne renommée de Thèbes. Ainsi les Athéniens rebâtirent une grande partie de l'enceinte; d'autres villes, non seulement de la Grèce, mais encore de la Sicile et de l'Italie, contribuèrent, chacune selon ses forces, à la reconstruction de Thèbes, soit en prêtant des ouvriers, soit en fournissant des sommes d'argent pour les besoins les plus urgents. Ce fut de cette manière que les Thébains recouvrèrent leur patrie. Cassandre s'était avancé vers le Péloponnèse à la tête de son armée. Trouvant l'isthme de Corinthe occupé par Alexandre, fils de Polysperchon, il se rendit à Mégare. Là, il fit construire des bateaux sur lesquels il embarqua ses éléphants pour les transporter à Epidaure ainsi que ses troupes. De là il se rendit à Argos et força cette ville à abandonner l'alliance d'Alexandre et à embrasser son propre parti. Il se mit ensuite en possession des villes de la Messénie, à l'exception d'Ithome, et prit Hermionis par capitulation. Alexandre refusant le combat, Cassandre laissa à l'isthme de Géranie une garnison de deux mille hommes, sous les ordres de Molycus et retourna en Macédoine.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | Bibliotheca Classica Selecta (BCS)

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 10/11/2006