HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Diodore de Sicile, La Bibliothèque historique, livre XV

Τῶν



Texte grec :

[15,45] 45. Κατὰ δὲ τὴν ῾Ελλάδα ταραττομένων τῶν πόλεων διὰ τὴν ἀσυνήθη πολιτείαν, καὶ πολλῶν ἐπανισταμένων διὰ τὴν κοινὴν ἀναρχίαν, τοῖς μὲν τὰς ὀλιγαρχίας κατασκευάζουσιν ἐβοήθουν οἱ Λακεδαιμόνιοι, τοῖς δὲ τῆς δημοκρατίας ἀντεχομένοις συνεμάχουν οἱ ᾿Αθηναῖοι. (2) Ἀμφότεραι γὰρ αἱ πόλεις αὗται χρόνον ὀλίγον διετήρησαν τὰς σπονδάς, μετὰ δὲ ταῦτα συμπράττουσαι ταῖς οἰκείαις πόλεσιν ἐπολέμουν, οὐδὲν ἔτι φροντίζοντες τῆς κοινῆς συντεθείσης εἰρήνης. Διόπερ ἐν Ζακύνθῳ τοῖς ἐπὶ τῆς Λακεδαιμονίων ἐπιστασίας κυρίοις γεγονόσι τοῦ πολιτεύματος ὁ δῆμος χαλεπῶς ἔχων καὶ μνησικακῶν ἐφυγάδευσε πάντας. ... Οὗτοι δὲ πρὸς Τιμόθεον τὸν ᾿Αθηναίων ἡγούμενον τοῦ ναυτικοῦ καταφυγόντες συνέπλεον αὐτῷ καὶ συνεμάχουν. (3) Τοῦτον οὖν παραστησάμενοι συνεργόν, καὶ διαβιβασθέντες εἰς τὴν νῆσον ὑπ' αὐτοῦ, κατελάβοντο χωρίον ὀχυρὸν παρὰ θάλατταν, ὃ προσηγόρευον ᾿Αρκαδίαν. Ἐκ τούτου δ' ὁρμώμενοι, καὶ βοηθὸν ἔχοντες τὸν Τιμόθεον, ἐκακοποίουν τοὺς ἐν τῇ πόλει. (4) Τῶν δὲ Ζακυνθίων τοὺς Λακεδαιμονίους ἀξιούντων βοηθῆσαι, τὸ μὲν πρῶτον εἰς τὰς ᾿Αθήνας ἀποστείλαντες πρέσβεις κατηγόρουν τοῦ Τιμοθέου· ὡς δ' ἐθεώρουν τὸν δῆμον ἀποκλίνοντα πρὸς τοὺς φυγάδας, συνεστήσαντο ναυτικόν, καὶ πληρώσαντες τριήρεις εἴκοσι καὶ πέντε ἐξέπεμψαν τοῖς Ζακυνθίοις συμμαχίαν, δόντες τὴν ἡγεμονίαν Αριστοκράτει.

Traduction française :

[15,45] XIII. CEPENDANT la Grèce demeurait toujours dans les troubles excités par un gouvernement auquel elle n'était pas accoutumée et dont la diversité des opinions et des partis faisaient une véritable anarchie. Les Lacédémoniens continuaient de favoriser ceux qui penchaient pour l'autorité d'un petit nombre et les Athéniens au contraire soutenaient partout la démocratie ; (2) ces deux capitales demeurant d'ailleurs entre elles dans les termes du traité de paix. Mais bientôt après elles franchirent cette barrière pour défendre les villes qui leur étaient affidées. Dans l'île de Zacynthe les habitants qui se ressouvenaient de la dureté du gouvernement des Spartiates, chassèrent de leur ville tous ceux qui y avaient commandé de leur part: ceux-ci se mettant sous la protection de Timothée chef de la marine d'Athènes, prirent parti dans sa flotte et devinrent ses soldats : (3) de sorte que Timothée agissant aussi pour eux, les ramena dans leur île où ils se rendirent maîtres sur le bord de la mer d'un fort qu'ils nommèrent Arcadie. Partant de là sous la conduite de Timothée lui-même, ils incommodaient beaucoup les habitants de la capitale de sorte que ceux-ci ayant demandé du secours aux Lacédémoniens ; (4) ces derniers commencent par envoyer des ambassadeurs à Athènes pour se plaindre de l'entreprise de Timothée: ils trouvèrent le peuple d Athènes disposé favorablement pour les bannis. Ainsi l'on jugea à propos dans Sparte d'équiper une flotte de vingt-cinq vaisseaux pour l'envoyer au secours des habitants de Zacynthe. On en donna le commandement à Aristocrate.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | site de Philippe Remacle

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 29/09/2005