HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Diodore de Sicile, La Bibliothèque historique, livre XV

ἁπάντων



Texte grec :

[15,28] 28. Ἐπ' ἄρχοντος δ' ᾿Αθήνησι Καλλέου ῾Ρωμαῖοι χιλιάρχους ἀντὶ τῶν ὑπάτων κατέστησαν τέτταρας, Λεύκιον Παπίριον, Μάρκον Πόπλιον, Τίτον Κορνήλιον, Κόιντον Λεύκιον. Ἐπὶ δὲ τούτων, Λακεδαιμονίων ἐπταικότων περὶ τὰς Θήβας, οἱ μὲν Βοιωτοὶ θαρρήσαντες συνεστράφησαν, καὶ κοινὴν συμμαχίαν ποιησάμενοι, δύναμιν ἀξιόλογον συνεστήσαντο, προσδοκῶντες ἥξειν τοὺς Λακεδαιμονίους μεγάλαις δυνάμεσιν εἰς τὴν Βοιωτίαν. (2) ᾿Αθηναῖοι δὲ πρέσβεις τοὺς ἀξιολογωτάτους τῶν παρ' αὐτοῖς ἐξέπεμψαν ἐπὶ τὰς ὑπὸ (τοὺς) Λακεδαιμονίους τεταγμένας πόλεις, παρακαλοῦντες ἀντέχεσθαι τῆς κοινῆς ἐλευθερίας. Οἱ γὰρ Λακεδαιμόνιοι διὰ τὸ μέγεθος τῆς περὶ αὐτοὺς δυνάμεως ὑπεροπτικῶς καὶ βαρέως ἦρχον τῶν ὑποτεταγμένων· διόπερ πολλοὶ τῶν ὑπ' αὐτοὺς τεταγμένων ἀπέκλινον πρὸς τοὺς ᾿Αθηναίους. (3) Πρῶτοι δὲ πρὸς τὴν ἀπόστασιν ὑπήκουσαν Χῖοι καὶ Βυζάντιοι, καὶ μετὰ τούτους ῾Ρόδιοι καὶ Μυτιληναῖοι καὶ τῶν ἄλλων τινὲς νησιωτῶν· αἰεὶ δὲ μᾶλλον αὐξομένης τῆς τῶν ῾Ελλήνων ὁρμῆς πολλαὶ πόλεις προσέθεντο τοῖς ᾿Αθηναίοις. Ὁ δὲ δῆμος μετεωρισθεὶς ἐπὶ τῇ τῶν πόλεων εὐνοίᾳ κοινὸν συνέδριον ἁπάντων τῶν συμμάχων συνεστήσαντο, καὶ συνέδρους ἀπέδειξαν ἑκάστης πόλεως. (4) Ἐτάχθη δ' ἀπὸ τῆς κοινῆς γνώμης τὸ μὲν συνέδριον ἐν ταῖς ᾿Αθήναις συνεδρεύειν, πόλιν δὲ ἐπ' ἴσης καὶ μεγάλην καὶ μικρὰν μιᾶς ψήφου κυρίαν εἶναι, πάσας δ' ὑπάρχειν αὐτονόμους, ἡγεμόσι χρωμένας ᾿Αθηναίοις. Οἱ δὲ Λακεδαιμόνιοι τὴν ὁρμὴν τῶν πόλεων ὁρῶντες ἀκατάσχετον οὖσαν πρὸς τὴν ἀπόστασιν, ὅμως πρεσβείαις καὶ λόγοις φιλανθρώποις, ἔτι δ' ἐπαγγελίαις εὐεργετικαῖς ἐφιλοτιμοῦντο διορθοῦσθαι τὰς ἀλλοτριότητας τῶν ἀνθρώπων. (5) Ὁμοίως δὲ καὶ τῆς εἰς τὸν πόλεμον παρασκευῆς ἐποιοῦντο πολλὴν φροντίδα, προσδοκῶντες μέγαν καὶ πολυχρόνιον αὑτοῖς ἔσεσθαι τὸν Βοιωτικὸν πόλεμον, συμμαχούντων τοῖς Θηβαίοις τῶν ᾿Αθηναίων καὶ τῶν ἄλλων ῾Ελλήνων τῶν κοινωνούντων τοῦ συνεδρίου.

Traduction française :

[15,28] Callias étant archonte d'Athènes, les Romains donnèrent l'autorité de consuls à quatre tribuns militaires, qui furent L. Papirius, P. Cornélius, Titus et L. Quinctius. Quoique les Lacédémoniens eussent été pleinement dépossédés de la citadelle de Thèbes, les Béotiens dans la pensée que leurs ennemis pourraient avec de nouvelles forces revenir à leur première entreprise, réunirent aussi toutes les troupes de leur province, avec le courage et la confiance que donnent les premiers succès. (2) Les Athéniens de leur côté envoyèrent les plus distingués de leurs citoyens en ambassade dans toutes les villes soumises à l'autorité de Lacédémone pour les inviter à rentrer dans les droits de la liberté générale, en secouant le joug d'une servitude, que l'orgueil et la puissance des Lacédémoniens avait rendu jusqu'alors insupportable à tous leurs alliés. Cette proposition fit pencher la plupart de ces derniers du côté des Athéniens. (3) Les citoyens de Chio et de Byzance levèrent les premiers l'étendard de la révolte. Ils furent suivis des habitants de Rhodes et de Mitylene, et de quelques autres insulaires. En un mot, la même ardeur s'emparant de tous les esprits, la plupart des villes de la Grèce s'attachèrent aux Athéniens. La république charmée du concours de tant d'alliés, établit un conseil général dont les membres étaient des députés de chacune de ces villes. (4) Elles convinrent unanimement que ce conseil se tiendrait dans Athènes et que chaque ville grande ou petite, y aurait une voix, ni plus ni moins, dans les délibérations ; qu'elles se gouverneraient toutes par elles-mêmes ; mais que la présidence appartiendrait aux Athéniens. Les Spartiates qui ne voyaient aucun remède contre cette défection universelle, ne laissèrent pas d'employer des ambassades en forme à des promesses flatteuses pour calmer le soulèvement de tant de peuples ; et d'un autre côté ils faisaient tous les préparatifs d'une guerre qu'ils jugeaient devoir être aussi longue et aussi difficile que le fut en effet pour eux la guerre Béotique , où les Thébains étaient soutenus par les Athéniens et par tous les Grecs qui avaient entrée dans le conseil général.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | site de Philippe Remacle

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 29/09/2005