HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Diodore de Sicile, La Bibliothèque historique, livre XV

ἔπειτα



Texte grec :

[15,26] 26. Ὁ δὲ δῆμος τῶν ᾿Αθηναίων διακούσας τῶν πρέσβεων ἐψηφίσατο παραχρῆμα δύναμιν ὡς πλείστην ἀποστεῖλαι τὴν ἐλευθερώσουσαν τὰς Θήβας, ἅμα μὲν τῆς εὐεργεσίας ἀποδιδοὺς τὰς χάριτας, ἅμα δὲ βουλόμενος τοὺς Βοιωτοὺς ἐξιδιώσασθαι καὶ συναγωνιστὰς ἰσχυροὺς ἔχειν κατὰ τῆς Λακεδαιμονίων ὑπεροχῆς· τὸ γὰρ ἔθνος τοῦτο καὶ πλήθει τῶν ἀνδρῶν καὶ ἀνδρείᾳ κατὰ πόλεμον οὐδενὸς τῶν ῾Ελληνικῶν ἐδόκει λείπεσθαι. (2) Τέλος δὲ Δημοφῶν κατασταθεὶς στρατηγός, καὶ παραχρῆμα πεντακισχιλίους ὁπλίτας καὶ πεντακοσίους ἱππεῖς καταλέξας, τῇ ὑστεραίᾳ τὴν δύναμιν ἅμ' ἡμέρᾳ προήγαγεν ἐκ τῆς πόλεως, καὶ δρομαῖος ἠπείγετο, φθάσαι σπεύδων τοὺς Λακεδαιμονίους· οὐδὲν δ' ἧττον ὁ δῆμος παρεσκευάζετο πανδημεὶ στρατεύειν εἰς τὴν Βοιωτίαν, ἐὰν ᾖ χρεία. (3) Ὁ δὲ Δημοφῶν συντόμοις ταῖς ὁδοῖς χρησάμενος παραδόξως ἐπεφάνη τοῖς Θηβαίοις. ὁμοίως δὲ καὶ ἐκ τῶν ἄλλων πόλεων τῶν κατὰ τὴν Βοιωτίαν πολλῶν στρατιωτῶν συνδραμόντων, ταχὺ μεγάλη δύναμις ἠθροίσθη τοῖς Θηβαίοις. (4) Ὁπλῖται μὲν γὰρ συνῆλθον οὐκ ἐλάττους τῶν μυρίων καὶ δισχιλίων, ἱππεῖς δὲ πλείους τῶν δισχιλίων. Πάντων δὲ προθύμως ἐπὶ τὴν πολιορκίαν ὁρμησάντων διελόμενοι τὰ πλήθη τὰς προσβολὰς ἐκ διαδοχῆς ἐποιοῦντο, προσκαρτεροῦντες τοῖς κινδύνοις συνεχῶς καὶ καθ' ἡμέραν καὶ νυκτός.

Traduction française :

[15,26] Le peuple ayant entendu la demande des ambassadeurs, décida qu'il fallait envoyer sur le champ toutes les forces nécessaires pour délivrer Thèbes. Le dessein du peuple d'Athènes était d'une part de marquer sa reconnaissance pour un bienfait reçu, et d'autre part d'attacher à ses intérêts les Béotiens, nation courageuse, qui pouvait les soutenir dans le besoin contre l'orgueil et l'ambition de Lacédémone. Il n'y avait en effet aucune province de la Grèce qui surpassât la Béotie en nombre d'hommes, et les Thébains en valeur et en expérience militaire. (2) Ainsi Démophon qu'on avait nommé pour général, fit dès ce jour même une élite de cinq mille homme d'infanterie et de cinq cents cavaliers, à la tête desquels il sortit d'Athènes le lendemain, et qu'il conduisit en toute diligence au lieu marqué, pour prévenir les Lacédémoniens. Tout le reste de la milice Athénienne se préparait encore à les suivre, s'il était nécessaire. (3) Démophon arriva si promptement qu'il surprit les Thébains mêmes : et tout ce qu'il y avait d'hommes portant les armes dans la Béotie étant accourus à la défense commune, les Thébains se virent bientôt une grosse armée. (4) Ils n'avaient pas moins de douze mille hommes de pied soutenus de plus de deux mille hommes de cheval. Comme ils étaient tous animés de la même ardeur pour le siège, on partagea les travaux par bandes égales, de sorte que les attaques ne discontinuaient ni jour ni nuit.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | site de Philippe Remacle

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 29/09/2005