HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Diodore de Sicile, La Bibliothèque historique, livre XV

προσελαμβάνοντο



Texte grec :

[15,21] 21. Οὗτος δ' ἐμβαλὼν εἰς τὴν χώραν τῶν ᾿Ολυνθίων, κοινῇ μετ' ᾿Αμύντου διεπολέμει πρὸς ᾿Ολυνθίους. Εἶθ' οἱ μὲν ᾿Ολύνθιοι δύναμιν ἀξιόλογον ἠθροικότες ἐπλεονέκτουν ἐν ταῖς μάχαις, στρατιώτας πλείους ἔχοντες τῶν πολεμίων· οἱ δὲ Λακεδαιμόνιοι δύναμιν ἀξιόλογον προχειρισάμενοι κατέστησαν στρατηγὸν ἐπ' αὐτῆς Τελευτίαν. Οὗτος δ' ἦν ἀδελφὸς μὲν ᾿Αγησιλάου τοῦ βασιλέως, θαυμαζόμενος δ' ἐπ' ἀρετῇ παρὰ τοῖς πολίταις. (2) Ἀναζεύξας οὖν μετὰ δυνάμεως ἐκ τῆς Πελοποννήσου καὶ καταντήσας πλησίον τῆς ᾿Ολυνθίων παρέλαβε τοὺς μετὰ Εὐδαμίδου στρατιώτας. Γενόμενος δὲ ἀξιόμαχος τὸ μὲν πρῶτον τὴν τῶν ᾿Ολυνθίων χώραν ἐδῄωσε, καὶ συναγαγὼν πλῆθος λείας ἐμέρισε τοῖς στρατιώταις. Τῶν δὲ ᾿Ολυνθίων μετὰ τῶν συμμάχων πανδημεὶ παραταξαμένων συνῆψε μάχην. Καὶ τὸ μὲν πρῶτον ἰσορρόπου τοῦ κινδύνου γενομένου διεχωρίσθησαν· μετὰ δὲ ταῦτα γενομένης μάχης ἰσχυρᾶς, αὐτός τε ὁ Τελευτίας ἔπεσε λαμπρῶς ἀγωνισάμενος, καὶ τῶν Λακεδαιμονίων ἀνῃρέθησαν πλείους τῶν χιλίων καὶ διακοσίων. (3) Τηλικαύτης δ' εὐημερίας γενομένης τοῖς ᾿Ολυνθίοις, οἱ μὲν Λακεδαιμόνιοι, βουλόμενοι διορθώσασθαι τὸ γεγονὸς ἐλάττωμα, δυνάμεις ἁδροτέρας ἐκπέμπειν παρεσκευάζοντο, οἱ δὲ ᾿Ολύνθιοι, νομίζοντες μείζοσι δυνάμεσιν ἥξειν τοὺς Σπαρτιάτας καὶ τὸν πόλεμον ἔσεσθαι πολυχρόνιον, σίτου τε παρασκευὰς ἀξιολόγους ἐποιοῦντο καὶ παρὰ τῶν συμμάχων στρατιώτας προσελαμβάνοντο.

Traduction française :

[15,21] 21 Il se jeta donc avec le roi Amyntas dans le territoire des Olynthiens. Ceux-ci qui avaient rassemblé toutes leurs forces et qui avaient plus de troupes que leurs ennemis, l'emportaient dans presque toutes les rencontres. C'est pourquoi les Lacédémoniens levèrent une plus grosse armée à la tête de laquelle ils mirent Téleutias. Ce dernier distingué par son courage entre tous ses concitoyens, était frère du roi Agésilas. (2) Sortant donc du Péloponnèse avec ses troupes, dès qu'il se vit près des terres des Olynthiens, il appela encore à lui le corps d'armée d'Eudamidas et se trouvant alors assez fort il commença par ravager tout le pays qui appartenait aux Olynthiens et il en distribua aux soldats la dépouille qui se trouva considérable. Enfin les Olynthiens s'étant assemblés aussi avec leurs alliés, on en vint à un combat général, dont la première issue fut la séparation des deux armées, avec un avantage égal de part et d'autre. Mais bientôt après il y eut une seconde bataille plus vive que la précédente où Téleutias fut tué dans une défense très courageuse de sa part et où les Lacédémoniens perdirent plus de douze cents hommes. (3) Pendant que les Olynthiens se félicitaient de leur succès, les Spartiates qui voulaient réparer leur perte et rétablir leur honneur, mirent ensemble de plus grandes forces qu'auparavant. Les Olynthiens instruits des projets et des préparatifs de leurs adversaires et jugeant que cette guerre serait longue firent de grandes provisions de vivres et empruntèrent des troupes de leurs alliés.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | site de Philippe Remacle

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 29/09/2005