HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

Athénée de Naucratis, les Deipnosophistes (ou Le Banquet des sages), livre XIII

ξένους



Texte grec :

[13,40] Πτολεμαῖος δ' ὁ τοῦ ᾿Αγησάρχου ἐν ταῖς περὶ τὸν Φιλοπάτορα ῾Ιστορίας βασιλέων ἐρωμένας ἀναγράφων φησί· «Φιλίππου τοῦ Μακεδόνας αὐξήσαντος Φίλινναν τὴν ὀρχηστρίδα, ἐξ ἧς καὶ γεννῆσαι ᾿Αρριδαῖον τὸν μετ' ᾿Αλέξανδρον βασιλεύοντα, Δημητρίου δὲ τοῦ Πολιορκητοῦ μετὰ τὰς προειρημένας Μανίαν, ᾿Αντιγόνου δὲ Δημώ, ἐξ ἧς ᾿Αλκυονέα γεννηθῆναι, Σελεύκου δὲ τοῦ νεωτέρου Μύσταν καὶ Νῦσαν.» ῾Ηρακλείδης δὲ ὁ Λέμβος ἐν τῇ ἕκτῃ καὶ τριακοστῇ τῶν ῾Ιστοριῶν Δημώ φησιν ἐρωμένην γενέσθαι τοῦ Δημητρίου· ᾗ ἐπιμανῆναι καὶ τὸν πατέρα αὐτοῦ ᾿Αντίγονον καὶ ἀποκτεῖναι ῾Οξύθεμιν ὡς καὶ πολλὰ συνεξαμαρτάνοντα τῷ Δημητρίῳ, καὶ ὅτι ἀπέκτεινε τὰς τῆς Δημοῦς θεραπαίνας στρεβλῶν.

Traduction française :

[13,40] Ptolémée, fils d'Agésarchos, nous donne, dans son Histoire de Philopator, une liste des maîtresses royales. Voici ce qu'il écrit : «Philippe, qui accrut considérablement la puissance macédonienne, eut pour maîtresse la danseuse Philinna, dont il eut Arrhidée, qui régna après Alexandre. Démétrios Poliorcète, après toutes celles dont nous avons fait mention plus haut, eut pour maîtresse Mania. Antigonos eut Démo, avec laquelle il engendra Alcyon. Enfin, Séleucos le jeune eut Mysta et Nysa.» Dans le trente-sixième livre de ses Histoires, Héraclide de Lembos ajoute que Démo était l'amie de Démétrios. Or on raconte que son père Antigonos était lui aussi violemment épris de cette femme, à tel point qu'il mit à mort Oxythémis qui avait été le complice des crimes de Démétrios et qui avait fait périr, après les avoir soumises à la torture, les servantes de Démo.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | Site de Philippe Remacle

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 15/09/2005