HODOI ELEKTRONIKAI
Du texte à l'hypertexte

ACHILLES TATIUS, Leucippé et Clitophon, livre II

θεωροὶ



Texte grec :

[2,17] Ναῦν δὲ εἶχεν ἰδίαν, τοῦτο προκατασκευάσας οἴκοθεν εἰ τύχοι τῆς ἐπιχειρήσεως. οἱ μὲν δὴ ἄλλοι θεωροὶ ἀπέπλευσαν, αὐτὸς δὲ μικρὸν ἀπεσάλευε τῆς γῆς, ἅμα μὲν ὡς δοκοίη τοῖς πολίταις ἕπεσθαι, ἅμα δὲ ἵνα μή, πλησίον τῆς Τύρου τοῦ σκάφους ὄντος, κατάφωρος γένοιτο μετὰ τὴν ἁρπαγήν. ἐπεὶ δὲ ἐγένετο κατὰ Σάραπτα κώμην Τυρίων ἐπὶ θαλάττῃ κειμένην, ἐνταῦθα προσπορίζεται λέμβον, δίδωσι δὲ τῷ Ζήνωνι· τοῦτο γὰρ ἦν ὄνομα τῷ οἰκέτῃ, ὃν ἐπὶ τὴν ἁρπαγὴν παρεσκευάκει. ὁ δὲ (ἦν γὰρ καὶ ἄλλως εὔρωστος τὸ σῶμα καὶ φύσει πειρατικός) ταχὺ μὲν ἐξεῦρε λῃστὰς ἁλιεῖς ἀπὸ τῆς κώμης ἐκείνης καὶ δῆτα ἀπέπλευσεν ἐπὶ τὴν Τύρον. ἔστι δὲ μικρὸν ἐπίνειον Τυρίων, νησίδιον ἀπέχον ὀλίγον τῆς Τύρου (Ῥοδόπης αὐτὸ τάφον οἱ Τύριοι λέγουσιν), ἔνθα ὁ λέμβος ἐφήδρευεν.

Traduction française :

[2,17] Quand elle fut achevée, les envoyés de Byzance se rembarquèrent. Pour lui, il résolut de ne se point trop éloigner du rivage, tant pour être à portée de secourir ses complices, s'il les voyait poursuivis par le peuple, que pour recevoir plus promptement sa proie lorsqu'ils l'auraient enlevée. Rien ne manquait aux mesures qu'il avait prises : le vaisseau qu'il montait ne dépendait que de lui seul, et il avait eu soin de le munir d'armes et de tout ce qui était nécessaire pour faciliter le succès de son dessein. Dès qu'il fut sur mer, il prit la route de Sarepta, bourg maritime qui relève de Tyr. Ayant acheté en cet endroit une barque légère, il en confia le soin à Zénon : c'est ainsi que s'appelait l'esclave qui devait enlever Leucippe, homme robuste, entreprenant, et qui, dès sa plus tendre jeunesse, avait exercé le métier de pirate. Dans ce village qui sert de retraite à quelques pêcheurs grossiers et farouches, Zénon forma sans peine une troupe de gens tels qu'il souhaitait. Il en mit quelques-uns en embuscade sur la côte de Tyr, et se tint caché avec les autres dans une petite île voisine, nommée le tombeau de Rhodope, lieu solitaire où les vaisseaux qui naviguent sur la mer Tyrienne se réfugient lorsqu'ils sont pressés par la tempête.





Recherches | Texte | Lecture | Liste du vocabulaire | Index inverse | Menu | Bibliotheca Classica Selecta (BCS)

 
UCL |FLTR |Itinera Electronica |Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Responsable académique : Alain Meurant
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 8/02/2006